Judith Ruis en préparation pour les débuts de "Bellator" en février

Judith Ruis, du Budokeller Bonlanden, se prépare actuellement minutieusement au plus grand défi de sa carrière. Le 23 février, l'actuelle n°4 des femmes "Pound for Pound" fera ses débuts en Allemagne lors de Bellator à Dublin (Irlande). Elle y affrontera la championne d'Europe et du monde IMMAF Leah McCourt du SBG Charlestown, qui, en tant que matador locale et avec deux victoires au Bellator, aura le vent en poupe pour ce match.

Sur le papier, McCourt est clairement la favorite, puisqu'elle n'a pas encore perdu un seul combat lors des championnats d'Europe et du monde de l'IMMAF. Ce n'est que lors de ses débuts professionnels chez Cagewarriors elle a été battue, mais a depuis remporté ses trois autres combats professionnels chez Cagewarriors et Bellator.

Mais l'athlète MMA de Bonlanden, très modeste et terre à terre, a aussi une petite expérience et des succès à mettre dans la balance. Sa dernière adversaire, Cinja Kiefer, championne du monde de MMA, s'est inclinée sans gloire au premier tour et a dû abandonner dans la prise d'étranglement de Judith. L'expérience que Judith a acquise contre des athlètes de haut niveau du monde entier se reflète dans son style de combat clair et fortement structuré. Il y a un peu plus d'un an, elle avait déjà combattu dans le Main Event à DEEP Jewels à Tokyo contre Rizine superstar King Reina et s'est incliné de justesse aux points.

Au sein de la German Top Team, elle a également de nombreux partenaires d'entraînement et de sparring, qui se rendent actuellement à tour de rôle à Reutlingen et Bonlanden pour soutenir Judith dans sa préparation. Outre son entraîneur Jan Gromann, Judith peut également compter sur l'aide de combattants de haut niveau comme Christina Brauchle, Tanja Angerer, Stefan Hoss et Markus Held. Et en plus, elle travaille avec Sandra Holzer de sa condition physique et de sa mobilité, et se voit attribuer des Docteur Jürgen Mack également suivie médicalement par une véritable sommité des arts martiaux afin de réussir ses débuts. Judith est donc entre de bonnes mains.

Les quatre dernières semaines avant le combat seront certainement les plus intenses et, en plus de son entraînement quotidien à la Budokeller, Judith se rend régulièrement au German Top Team HQ à Reutlingen. Suivez notre Compte Instagram pour voir des photos de la préparation et ne manquer aucune actualité.

Facebook
Twitter
fr_FRFrançais
Retour en haut