Nous créons une structure dans le chaos

Yamatodamashii

Le lockdown et le couvre-feu imposés par le gouvernement en raison du coronavirus nous mettent tous extrêmement mal à l'aise. La vie publique est quasiment à l'arrêt et, surtout pour les sportifs professionnels et de haut niveau (athlètes cadres), la fermeture des écoles de sport pour un entraînement normal est un désastre absolu. Comment se maintenir à un niveau de performance acceptable si l'entraînement "normal" est de facto rendu impossible ? En ce qui concerne les sports de combat, c'est actuellement le chaos en Allemagne.

Il existe cependant des possibilités de continuer à pratiquer le sport en tant que professionnel ou sportif de haut niveau. Bien entendu, les restrictions imposées par les gouvernements régionaux varient d'un Land à l'autre, mais il est temps que nous assumions notre responsabilité envers les sportifs professionnels et de haut niveau, au moins pour les fédérations ADCC Germany, Shidokan Germany et Shooto Germany. La condition de base pour cela est la désignation claire de chaque sportif en tant que professionnel ou sportif de haut niveau de la part de la fédération. Une mesure qui n'a encore jamais été exigée ou nécessaire sous cette forme. Mais dans le contexte actuel, elle devient malheureusement nécessaire pour que les athlètes puissent continuer à s'entraîner (dans le respect des restrictions imposées par le site concerné), afin de ne pas perdre le contact avec la concurrence internationale après le lockdown et de pouvoir continuer à participer à des compétitions.

C'est pourquoi, dans ma fonction de responsable de ces trois fédérations, j'ai établi des directives claires qui définissent qui est considéré comme un athlète professionnel ou de haut niveau de la fédération concernée. Seuls les membres actifs de chaque fédération entrent en ligne de compte pour une inscription sur la liste des athlètes du cadre.

Il serait important et judicieux que les athlètes entrant en ligne de compte se renseignent au préalable auprès de leur municipalité ou du gouvernement de leur pays pour savoir avec quelles restrictions ils peuvent reprendre l'entraînement en tant qu'athlètes du cadre.

Pour mon école, le German Top Team HQ de Reutlingen, dont les membres sont automatiquement membres actifs des trois fédérations en payant une cotisation annuelle, je suis en train de tout préparer pour que l'entraînement soit à nouveau possible, au moins pour les athlètes du cadre. Après que le service d'ordre de Reutlingen n'a pas été en mesure de répondre à la question de savoir si l'entraînement était à nouveau possible chez nous et sous quelles conditions, et ce malgré plusieurs promesses téléphoniques, je fais actuellement examiner les conditions d'une ouverture aux athlètes professionnels et de haut niveau.

Parallèlement, je prépare des listes et des formulaires d'inscription pour les athlètes du cadre et les bases d'entraînement sur le site Internet des fédérations. En règle générale, plus les sportifs et les écoles concernés seront nombreux à s'impliquer et à participer, plus notre voix sera forte et importante.

Au cours des dernières décennies, j'ai toujours veillé aux intérêts de ces associations et il est hors de question pour moi de rester les bras croisés et de voir le travail de construction de ces dernières années partir à vau-l'eau.

Si vous avez des questions à ce sujet, si vous souhaitez vous impliquer ou si vous souhaitez soutenir ce projet en principe, vous pouvez nous contacter par le biais de notre Formulaire de contact prendre contact avec moi. La cohésion et l'échange entre toutes les écoles et tous les sportifs sont plus importants que jamais en ces temps difficiles et sont essentiels à nos efforts pour maintenir le sport en vie.

Facebook
Twitter
fr_FRFrançais
Retour en haut